Pétition en ligne

lundi 4 avril 2011
par  administrateur
popularité : 52%

La vaccination est une pratique controversée et ce depuis plus de 200 ans. Tant l’utilité que la sûreté des vaccins est remise en cause par un nombre croissant de médecins et scientifiques de par le monde. En matière d’utilité vaccinale, on peut ainsi par exemple rappeler comme l’a fait le député et chirurgien lyonnais, le Pr Dubernard fin 2007 lors d’une table ronde qu’il présidait sur la vaccination qu’ « il n’existe pas de preuves scientifiques de l’utilité des vaccins. » En matière de risques vaccinaux, on ne peut passer sous silence le fait que les vaccins contiennent une foule de substances notoirement toxiques même à faibles doses comme le formaldéhyde (cancérigène), le mercure (neurotoxique), l’aluminium (neurotoxique), le polysorbate , le phénoxyéthanol, les antibiotiques, etc etc

Ces substances ne sont évidemment pas anodines or JAMAIS le potentiel cancérogène, mutagène (= qui peut entrainer des modifications de nos gènes) et tératogène (= qui entraine des défauts génétiques chez la descendance) des vaccins n’a été scientifiquement testé et ce parce que l’industrie qui est à la fois juge et partie exerce une censure considérable.

Différentes études comme celle de Michel Odent ont démontré que la santé des enfants non vaccinés était meilleure et plus robuste, que les enfants étaient moins souvent allergiques et moins souvent hospitalisés. D’autres études comme celle du Dr Viera Scheibner ont montré un lien évident entre la vaccination des nourrissons et le risque de mort subite…..

En dépit de ces considérations, l’ONE exerce une tyrannie vaccinale inacceptable comme condition d’admission des enfants dans les crèches ou les collectivités gardées par les gardiennes agréés ONE, une tyrannie consistant à exiger de tout enfant inscrit qu’il reçoive les vaccins polio + diphtérie + coqueluche + haemophilius influenza de type b (Hib) + rougeole, rubéole, oreillons (sans parler des vaccins non obligatoires mais présentés comme tout aussi indispensables par les services de l’ONE). Un nombre croissant de parents s’informent et se rendent compte que l’injection de tant de vaccins à des enfants dont le système immunitaire est encore très immature est une chose plus que douteuse sur un plan médical. Les parents qui sont obligés de mettre leurs enfants en crèche doivent donc pouvoir refuser toute cette panoplie vaccinale et ce, pour plusieurs raisons :

- Leur enfant ne sachant pas dire NON, ils doivent pouvoir exercer le choix qui leur paraît le plus rationnel pour l’intérêt suprême de leur enfant

- La jurisprudence française a reconnu comme illégale toute exigence d’autres vaccins que ceux légalement obligatoires (pour tous) comme condition d’admission dans diverses collectivités d’enfants

- L’équivalent neérlandophone de l’ONE, Kind en Gezin accepte l’accueil des enfants qui n’auraient reçu que le seul vaccin polio (appliquant en cela le principe de la jurisprudence française)

Pour toutes ces raisons, les signataires de cette pétition réclament aux autorités de la Communauté Française de Belgique qu’elles modifient l’arrêté de février 2003 portant règlementation des milieux d’accueil afin de s’aligner sur la politique d’accueil de Kind en Gezin, beaucoup plus rationnelle et respectueuse de la liberté individuelle.

Non à la tyrannie vaccinale de l'ONE dans les crèches!


Navigation

Sur le Web